Accueil > Débat et réflexion > Rencontre > Mythologie et territoire

Mythologie et territoire

Ce cycle de rencontres/débats a pour objectif de faire témoigner la société civile tunisienne et ainsi de rendre compte de la diversité des actions menées pour la réappropriation des territoires symboliques ou tangibles.

L’idée générale de ce cycle mis en place sur plusieurs mois par L’Art Rue en collaboration avec le journaliste Hatem Bourial était d’interroger les nouveaux acteurs de l’action sociale et culturelle. Sur quelles « mythologies » et quelles postures intellectuelles repose leur engagement ? Comment se tissent les nouvelles solidarités dans les différents territoires de l’éducation populaire ?
Telles sont quelques-unes des questions auxquelles ont tenté de répondre les intervenants du cycle « Solidarités, mythologies et territoire » sur fond de réappropriation de la mémoire, redéfinition des stratégies de l’action culturelle et irruption de nombreux novateurs dans la sphère publique.
Sur quelles constructions éthiques et selon quelles actions concrètes se développent ces nouvelles solidarités ? Pour le comprendre tout en appréhendant le discours des nouveaux acteurs, le regard des sciences humaines et sociales est venu se conjuguer au discours des novateurs sur leurs propres démarches.
Philosophes, sociologues, politologues et juristes ont apporté leur savoir-faire pour mieux cerner des réalités mouvantes et une praxis en cours d’élaboration. Quatre débats ont eu lieu dans le cadre de ce cycle et ont porté sur les initiatives des jeunes dans plusieurs domaines (Débat « Graines de solidarités » et « Créateurs du quotidien »), sur les solidarités des seniors au sein du monde associatif et ailleurs dans des espaces plus inattendus (Débat « L’enthousiasme et le souffle »), sur les nouveaux acteurs du net et leur intrusion hors de l’infosphère dans des enjeux bien réels (Débat « Tous les frémissements du web »), sur les nouveaux territoires conquis et défrichés par l’action culturelle et sociale (Débat « Créateurs du quotidien »).

  • Partenaires

    Fondation DROSOS, Open society Foundations, MIMETA

Cette résolution d'écran n'est pas supporté.

Veuillez essayer un autre dispositif.