Amira Hamdi

Dans le cadre de Dream City 2017, l’artiste sud-africain Boyzie Cekwana, performeur et chorégraphe, a choisi de travaillé auprès des minorités sur la question de la différence réprimée ou de la conformité forcée. Parmi les artistes tunisiens l’accompagnant, Amira Hamdi, 23 ans, a interprété des textes dont elle est l’auteur, et frappé le public comme l’équipe artistique de L’Art Rue, par la force de son écriture. Riche, dense, violente, novatrice, l’écriture d’Amira explore tous les registres de la langue jonglant aussi bien avec le derja qu’avec l’arabe littéraire. La jeune poétesse explore, avec un regard sans concession, les problématiques de la société tunisienne d’aujourd’hui, traitant des minorités et de leur reconnaissance sociale, du reflet de la société sur « l’Autre », de la douleur de l’exclusion… Amira Hamdi sera accompagnée et collaborera avec deux jeunes artistes (Palestine et France) pour la création de son projet.

  • Partenaires

    L’Association L’Art Rue est soutenue par la Fondation DROSOS, [en partie] par l’OPEN SOCIETY FOUNDATIONS et par MIMETA

Cette résolution d'écran n'est pas supporté.

Veuillez essayer un autre dispositif.