Collectif Corps Citoyen - résidence artistique à L'Art Rue - OCTOBRE/DECEMBRE 2016

"El Aers - The wedding project"

"El Aers – The wedding project” est un projet de recherche théâtrale du collectif Corps Citoyen débuté en 2015 et qui vise à créer une nouvelle narration sur la liberté de circulation hors des frontières. En résidence artistique à L'Art Rue d'octobre à décembre 2016, Corps Citoyen y développe la partie créative d'El Aers.

Il s'agit d'un projet documentaire et imaginaire basé sur les souhaits, les rêves, les désirs de jeunes vivant de part et d'autre de la Méditerranée pour aller au-delà des stéréotypes et des jugements. Quels sont les vrais rêves des jeunes de la région? Que désirent-ils pour leur avenir? En quoi sont-ils similaires et différents de part et d'autre des deux rives?

“El Aers ” collecte des histoires et des expériences sur différents territoires à travers une série d'ateliers pluridisciplinaires. Il s'agit de créer à partir de tout ce matériel une performance qui révèle toute la complexité des territoires autour de la Méditerranée et leurs relations avec l'Europe. Ainsi depuis 2015, Corps citoyen arpente la Tunisie collectant histoires et désirs au file des rencontres.

Ce périple a mené Corps Citoyen en résidence artistique à L'Art Rue.

La première étape de ce temps de résidence a consisté pour Corps Citoyen à provoquer la rencontre avec des jeunes du quartier Naj el Mokhtar (médina de Tunis) pour discuter avec eux et les impliquer dans le projet "El Aers". S'en sont suivis des temps d'écoute, d'entretien et de collecte de témoignages autour de thématiques telles que le temps/l'espace, l'ailleurs, les relations interpersonnelles, les sentiments liés à la notion de voyage, l'absence de l'autre... Cette première étape a permis à Corps citoyen de mieux comprendre les désirs des jeunes du quartier et de penser des ateliers pluridisciplinaires en fonction de cela.

Ces ateliers hebdomadaires de danse et de théâtre se sont ensuite mis en place à L'Art Rue avec un groupe fixe d'une dizaine de jeunes chômeurs de Naj el Mokhtar. Ils ont été enrichis petit à petit par l'intégration d'artistes professionnels venant du cirque, de la danse ou du théâtre. Puis ces ateliers se sont déroulés en espace public avec tout un travail d'improvisation autour des notions apparaître/disparaître, attraper/s'enfuir.

Un temps artistique de restitution sous forme de performance aura lieu les samedi 17 et dimanche 18 décembre 2016, marquant ainsi la fin de la résidence de Corps Citoyen à L'Art Rue.

Biographie ▾

Corps Citoyen est un jeune collectif pluridisciplinaire d'artistes basé à Tunis. "Corps Citoyen" parce que l'objectif principal du groupe est l'activation d'une réflexion citoyenne pour le changement social à travers le potentiel expressif de l'art et du corps en particulier, à la fois territoire d'une bataille politique et espace pour une résistance créatrice. 
Corps citoyen ce sont : Rabii Brahim (1984) - acteur, Saoussen Babba (1991) - actrice, Aymen Mejri (1990) - étudiant à l'Institut Supérieur d'Art Dramatique de Tunis, Alessandro Rivera Magos - doctorant en anthropologie, Anna Serlenga (1982) qui travaille à la fois dans la pratique théâtrale/performative et la recherche théorique.
Avec la collaboration de Asma Abidi, Hazar Abidi, Salah Barka, Souhaiel Laarif, Francesca Oggiano, Lilia Ben Romdhane, Abdallah Yahya (Tunis) et Francesca Cogni, basée à Berlin.

En savoir plus ▾