L’Art Rue est une association tunisienne porteuse de projets artistiques citoyens et innovants en espace public, en articulation avec le territoire. L’association aide à décloisonner les quartiers, les communautés créant du lien social entre des groupes et des individus qui ne se côtoient pas spontanément. Forte de 10 ans d’expérience reconnue, l’association est un laboratoire d’exploration des possibles, d’encouragement à l’expression artistique.

Cette association culturelle, à but non lucratif, est née en 2006* à l’initiative de Selma et Sofiane Ouissi, danseurs et chorégraphes, avec le désir de démocratiser l’art contemporain en travaillant au plus proche des communautés, participant ainsi au processus d’intégration sociale.

Les projets de L’Art Rue mettent en scène des sociétés rêvées :

  • utopies urbaines avec la biennale d’art contemporain en espace public « Dream City »;
  • utopies rurales avec la fabrique artistique d’espace populaire « Laaroussa » qui croise l’art contemporain au savoir-faire des femmes potières de Sejnane.

Au-delà des projets, L’Art Rue développe une méthodologie et cherche à créer des outils pour mieux appréhender l’espace public tunisien.

Depuis 2015, L’Art Rue bénéficie d’un lieu de travail dans la médina de Tunis - Dar Bach Hamba - qu’elle ouvre largement aux artistes tunisiens, internationaux mais aussi aux habitants du quartier car nous pensons que l’art doit contribuer au développement du territoire d’un point de vue artistique, culturel, éducatif mais aussi social et économique. Le territoire de travail est la médina de Tunis, ses faubourgs, ses habitants, enfants, commerçants et artisans.

Dans ce cadre, l'association L'Art Rue met en oeuvre :

*l’association n’a pu exister juridiquement qu’à partir de 2012 mais elle a œuvré à partir de 2006, sous un régime dictatorial, sans autorisation légale.